• SNB BP2S

NAO 2020 : Nous sommes loin du compte !


Comme les années précédentes et de manière plus pressante encore avec l’annonce de la fusion, la Direction de BP2S nous a fait ses propositions :


  • Mesure pérenne de 0,5% avec un plancher à 300 euros pour les salaires jusqu’à 65 000 euros (rémunération fixe annuelle à temps plein). Cette mesure concernerait 78% des salariés.

  • Supplément d’intéressement de 350 euros par collaborateur.

  • Budget de correction des inégalités salariales entre les femmes et les hommes de 200.000 euros. La Direction étudie la possibilité de transférer une partie de cette enveloppe au bénéfice des hommes.


Encore une fois et malgré nos demandes réitérées, aucune piste alternative n’est envisagée par la Direction (revaloriser la prime cadre au forfait, monétiser les RTT hiérarchie des salariés au collectif le souhaitant, revaloriser les indemnités de garde d'enfant, prendre en charge le coût de l'option 1 de la Mutuelle BNP Paribas, etc).


Certains nous ont interpellé sur la reconduction d’une prime Macron. Elle faisait partie des premières propositions de la Direction, pour un montant de 300 euros.

Nous avons rejeté cette option car la loi PACTE corrèle l’octroi de cette prime Macron à l’existence d’un accord d’intéressement en vigueur dans l’entreprise. Or, chez BP2S, pour les exercices 2020, 2021 et 2022, l’accord d’intéressement doit être renégocié d’ici le 30 juin. Le SNB ne peut donc aujourd’hui accepter un dispositif soumis à un accord dont l’issue de la négociation est très incertaine, de surcroit dans le contexte de fusion annoncée avec la SA. En effet, celle-ci bénéficie d’un accord d’intéressement bien moins avantageux que celui dont nous bénéficions jusqu’alors.


A ce stade, notre constat est le suivant :

  • les propositions NAO de la Direction de BP2S sont très inférieures à celles signées à la SA

  • les résultats de BNP Paribas SA parlent d’eux-mêmes : bénéfice de 8,2 milliards d’euros et dividende en hausse de 2.6%


En pareilles circonstances, nous sommes tout simplement loin du compte. Il reste une réunion de négociation, ultime chance pour la Direction BP2S de revoir ses propositions pour un partage notable et équitable des résultats de notre entreprise.


Nous ne manquerons pas de vous en dire plus à l’issue de cette réunion du 25 février prochain.

26 vues
SNB/CFE-CGC BNP PARIBAS SECURITIES SERVICES : des femmes et des hommes au service de leurs collègues !

SUIVEZ-NOUS SUR :

  • White Twitter Icon

© 2017 SNB/CFE-CGC B2S, 9 rue du débarcadère 93500 PANTIN. Maquette originale : Inklusiv